Le chant et ses systèmes vocaliques

dans

Actes du colloque :

'Moyens d'investigation et pédagogie de la voix chantée'


qui s'est tenu les 8, 9 et 10 février 2001 à Lyon


Abstract

à paraître en décembre 2001
chez Symétrie

(http://www.symetrie.com)
téléphone : + 33 (0)4 78 29 52 14
télécopie : + 33 (0)4 78 30 01 11
e-mail : contact@symétrie.com

En vente chez votre libraire ou revendeur de partitions
par internet : http://www.foliomusic.com

Ces actes sont présentés sous la forme d'un livre d'environ 200 pages au format A5 contenant les textes des conférences du matin, accompagné d'un CD-Rom lisible sur Mac ou PC avec des illustrations sonores et visuelles des conférences.

Référence : ISBN 2-914373-01-5
Prix public: 33 euros (environ 217 F)
Souscription jusqu'à parution : -21% soit 26 euros (environ 171 F)

Abstract :

Le nombre de voyelles est théoriquement infini.
Nos cultures linguistiques et esthétiques posent quelques limites à cette multitude.
L'oreille humaine, ainsi que des composantes anatomiques et physiologiques de nos appareils phonatoires, dans leur singularité, filtrent et imposent un choix vocalique qu'il faut souvent négocier avec nos aspirations esthétiques:
chant traditionnel, variété, classique...
Chacune d'entre elles à ses systèmes vocaliques.
L'émission classique par exemple, utilise souvent des voyelles mixtes, qui expliquent la célèbre notion de couverture du son , indispensable au répertoire "lourd" de l'opéra. Des voyelles qui peuvent toutefois être fatales pour une voix émise dans un corps déséquilibré et tendu, dépourvu d'une bonne technique respiratoire, et accompagné d'une faible motivation...

La phonétique articulatoire, qui intègre mieux la subjectivité de l'écoute et de la production des différents systèmes phonétiques du chant, nous aide à limiter les malentendus des approches "objectives" (notamment la théorie des formants vocaliques), et nous rappelle qu'à chaque voyelle de nos systèmes phonologiques correspond une série vocalique due à la multitude des types d'émission vocale et aux différents contextes phonétiques.

Dans l'enseignement du chant, la résultat esthétique est tributaire avant tout de l'oreille de l'enseignant dont la subjectivité est souvent niée, sous-estimée ou méconnue. Un enseignement qui fait trop souvent des chanteurs, des cobayes qui subissent le credo esthétique du maître, sans l'indispensable dialogue qui permettrait de mieux comprendre et respecter ses aspirations esthétiques et culturelles.

Paolo ZEDDA


Voici en résumé les notions que j'ai voulu rappeler dans cette communication:

Un bon pédagogue du chant doit avoir conscience de:

1) la multitude de voyelles auxquelles il est confronté dans l'exercice de sa profession, autrement dit de la difficulté de savoir trier dans les nombreux trapèzes vocaliques (articulatoires et acoustiques);

2) la notion de "série vocalique" qu'il faut rattacher à chaque voyelle, et de ses "zones de dispersion" qui évoquent la perception culturelle des voyelles, sans négliger tous les phénomènes d'harmonisation vocalique qui remettent en question toutes ces réalisations de "bonne diction" déconnectées de l'oral (par exemple obliger un étudiant à prononcer "les prés" avec le premier "e" ouvert et le deuxième fermé);

3) du rôle subjectif essentiel joué par l'oreille humaine dans la pédagogie du chant, et de la nécessité d'acquérir les capacités d'une écoute que l'on pourrait définir "globale", et des dérives de toutes ces écoutes "partielles" qui peuvent affecter la construction d'une bonne technique vocale;

4) des qualités particulières des voyelles "mixtes" de l'émission dite "classique";

5) combien il est important d'intégrer une notion de bonne diction en termes de bon fonctionnement de l'appareil vocal;

6) combien il est délicat d'orienter l'étudiant dans un choix vocalique (des voyelles!), et de la nécessité de l'impliquer complètement dans ce choix; ce qui veut dire une meilleure intégration de l'étudiant chanteur dans le processus d'apprentissage.




Table des Matières des Actes du Colloque


La dynamique diaphragmatique, par Annie TRIOLLIET-CORNUT, orthophoniste

La vibration laryngée, par Guy CORNUT, phoniatre

Registre vocaux et passages, par Bernard ROUBEAU, orthophoniste

Articulation et phonétique, par Virginie WOISARD BASSOL, phoniatre

Etude acoustique de la voix, par Bruno COULOMBEAU, phoniatre

Histoire des techniques vocales, par Jean-Blaise ROCH, phoniatre

De quelques usages particuliers de la voix en Afrique Centrale, par Simha AROM, musicologue

Utilisation des principes de la méthode Feldenkreis dans la pédagogie vocale, par François COMBEAU, méthode Feldenkrais

Le chant et ses systèmes vocaliques, par Paolo ZEDDA, professeur de chant, universitaire

La voix de l'enfant qui chante, par Jocelyne SARFATI, phoniatre

La mue de la voix chez les enfants chanteurs, par Cori CASANOVA, phoniatre

A la découverte du chant diphonique, par Tran QUANQ HAÏ, ethnomusicologue

Chanter dans un choeur, par Marie-France CASTAREDE, psychanaliste

La guerre des voix, par Marianne JAMES, chanteuse